Les pérégrinations d’une chômeuse chronique

25 ans. La fleur de l’âge. Un diplôme d’ingénieur en poche, des amis à gogo, une vie trépidante, une famille aisée, aimante et cultivée. Manque plus que le job qui va avec. Sauf que voilà, je souffre d’une maladie très courante chez la « génération Y » : le chômage, corollaire du virus de la précarité qui…