De la conscience de la misère

D’habitude quand je la croise, je la rejette.

Trop dur. Trop sale. Pas le temps.

Pourtant, elle ne sort jamais de ma tête. J’ai tellement peur de tomber dedans.

Pas moi. C’est pas possible. C’est pour les autres. De préférence ceux qui sont loin.

Le problème, c’est qu’elle finit toujours par me rattraper. Elle me suit de trop près, espérant chaque jour s’accrocher à mes semelles.

D’abord, je l’ai trouvée dans ma télé. Avec ces reportages sur les bidonvilles. Puis avec une de mes camarades du conservatoire contrainte d’habiter dans des squats faute d’avoir les moyens de louer un logement étudiant. Puis je la retrouve en bas de chez moi. Dans toutes les rues que je fréquente assidûment. Elle est aussi partout sur Internet, dès lors qu’il y a des guerres et de nombreuses autres tragédies.

Elle se manifeste parfois en transformant le plus tendre des êtres humains en animal sauvage, incapable de s’exprimer de manière intelligible ou de conserver la moindre dignité.

A force de me hanter, j’ai cru qu’en la regardant dans les yeux au moins une fois, je pourrais dormir tranquille, moi qui ai encore le luxe d’avoir un toit pour me reposer au chaud.

Alors, je lui ai tendu la main. J’ai fait un [petit] pas vers elle. Je l’ai laissée m’envahir le temps d’un regard. Elle m’a ramenée si brutalement à la réalité que j’en ai vacillé. La [violente] réalité, celle qui se trouve loin derrière les belles paroles et tous les idéaux dont on nous abreuve.

Depuis que je l’ai confrontée, je vis avec ce sentiment d’impuissance qui grandit en moi. Celui qui me donne l’impression qu’à chaque fois que je la recroiserai, elle me battra à plates coutures, sur tous les plans.

Elle est oubliée et ignorée par les puissants, condamnée et combattue vainement par tous ceux qui la rencontrent.

Cette personne aussi enivrante que bouleversante, c’est la misère.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s