L’horreur continue…

  Encore. Comme l’impression de revivre en boucle le même mauvais film depuis le 7 janvier 2015. Des morts, du sang, des rumeurs, de tristes réflexes, de la médiocrité et bien entendu, de la récupération.  Alors même qu’on n’avait pas fini de compter les morts, ceci sort :     Comme si la priorité était de…