« On fait comment pour être révolutionnaire ? »

Des gilets jaunes partout, des grèves tout le temps, des cortèges syndicaux chaque année, de la casse, des nasses de CRS, des rassemblements, des marches, pour tout et rien…en France, la contestation est une tradition. A un tel point qu’elle en est presque caricaturale, car admettons-le, tout ce bruit assimilé parfois éhontément à de la…

Pour ce 1er mai (et les autres), les « casseurs » vous emmerdent

Depuis l’état d’urgence sous Hollande, et sa généralisation sous Macron, on risque sa peau à chaque manif. Non seulement, les méthodes de contrôle de l’expression populaire sont de plus en plus provocatrices (présence intrusive et menaçante des CRS sur-armés et sur-équipés, nasses automatiques des manifestants, utilisation intempestive de flashball, gaz lacrymogène et canon à eau),…

« Je pense, mais je ne suis pas »

  Si vous voulez un exemple de ce qu’est se mouiller quand on est privilégié par le patriarcat, vous pouvez lire ce texte signé Mehdi Bouteghmès. Avaler la pilule rouge, réaliser que les oppressions sexistes existent concrètement, c’est essentiel pour pouvoir les dénoncer.   Beaucoup de déclarations commençant par  »aujourd’hui » et s’ornent de  »pensées pour ». C’est…

T’as volé mon vote, cher Président

Cher Président de la « République », je me permets de te tutoyer, parce qu’après tout, t’es pas tellement plus âgé que moi. Tu pourrais même faire partie de ma bande de potes, parce qu’on a probablement pas mal de points communs et qu’on a traîné un peu dans le même milieu, toi et moi. On n’a…

S’abstenir. Puis, la mort dans l’âme, se résigner à voter Macron.

Je me suis abstenue au premier tour. J’ai même fait campagne pour l’abstention. Je ne regrette pas, parce qu’au fond, en se basant sur des arguments rationnels, c’est ce qu’il faut faire : cesser de valider des institutions qui nous broient de ses oppressions, se nourrissent de nos suffrages et ne nous octroient des droits…

Voilà pourquoi je ne donnerai plus mon avis sur Facebook 

J’avais pris l’habitude de pousser mes plus gros coups de gueule sur Facebook. Logique, l’outil s’y prête à merveille ; pas de limitation de caractères, pas besoin que les lecteurs cliquent pour me lire, mes posts atterrissant dans le fil d’actualité de celleux qui sont potentiellement intéressé-e-s par mes sautes d’humeur de plus en plus…

L’horreur continue…

  Encore. Comme l’impression de revivre en boucle le même mauvais film depuis le 7 janvier 2015. Des morts, du sang, des rumeurs, de tristes réflexes, de la médiocrité et bien entendu, de la récupération.  Alors même qu’on n’avait pas fini de compter les morts, ceci sort :     Comme si la priorité était de…

L’urgence, c’est de continuer à vivre.

Vendredi dernier, nous avons tous eu très peur. Certains d’entre nous nous ont même quittés. D’autres ont perdu des êtres chers. D’autres encore sont passés juste à côté de la mort. Puis d’autres sont toujours en train de se remettre de leurs blessures, sans savoir s’ils y survivront. Cette vague meurtrière a été encore plus violente…

13/11/2015 : une nuit blanche mémorable

[Il est 18h]. Ce devait être la journée de la gentillesse. C’était un vendredi 13. Les appels à l’amour et la paix ont été lancés. En vain. Les doux rêveurs sont allés tenter leur chance pour gagner le Jackpot au Loto. Pour ma part, ce n’était qu’une fin de semaine épuisante. J’étais affamée, comme toujours….